Mediphone Teleservices
Le blog
de Médiphone Téléservices

Le marketing représente un domaine où il ne cesse d’apparaître de nouvelles stratégies innovantes, mais aussi de nouveaux outils prêts à l’emploi. C’est en effet un secteur en constant développement. Les entreprises font de leur mieux pour trouver les meilleurs moyens pour s’offrir une croissance satisfaisante, sur le long terme. La création de chatbot constitue une initiative intéressante pour garantir l’atteinte de certains objectifs marketing. Leur exploitation reste une alternative pour que la société puisse disposer d’un outil performant.

 La définition d’un chatbot

Le chatbot est un outil qui peut être qualifié d’agent conversationnel ou dialogueur. C’est en fait un agent qui a pour mission de dialoguer avec l’utilisateur d’une page web. Il s’agit notamment d’une conversation entre un logiciel et l’internaute.

Le chatbot appartient à la catégorie des outils marketing conversationnels. Il fait usage d’un logiciel robotisé qui entretient une discussion avec l’internaute à travers le principe d’automatisation. Le robot qui assure la conversation avec l’utilisateur analyse et comprend également les messages en usant de sa bibliothèque de question-réponse.

Comment fonctionne cet outil ?

Les chatbots fonctionnent grâce à un algorithme. L’outil en question peut réagir à deux éléments qui sont la voix de l’utilisateur ou encore au fait que celui-ci tape des mots avec son clavier. Le chatbot peut donc se mettre en marche avec le texte ou la voix. Il décrypte notamment les mots-clés de la requête de l’utilisateur dans le but de mieux y répondre.

Il est vivement recommandé aux utilisateurs de formuler une requête simple et précise. Cela aidera le chatbot à analyser plus aisément les propos qui lui seront soumis. Les réponses seront personnalisées, mais aussi utiles en fonction de la précision des questions posées. Par ailleurs, le fonctionnement de cet outil marketing conversationnel peut se présenter en trois parties.

  • 1re partie : l’internaute formule sa requête en usant de sa voix ou de son clavier. Il posera sa question.
  • 2e partie : l’outil reçoit l’information qui lui sera fournie et entamera son analyse. Cette étape se fera à travers l’interface d’une application, ou encore à travers une interface web.
  • 3e partie : cette dernière étape consistera à l’analyse approfondie de la question posée par l’utilisateur. Le robot consulte sa base de données de questions-réponses afin de donner à l’internaute la réponse la plus adaptée.

Pour finir, il est important de souligner le fait que le chatbot est un outil qui propose des fonctionnalités à intégrer au sein d’une application. Il n’est en aucun cas une application.

Les étapes de création d’un chatbot

Le développement d’un agent conversationnel tel que le chatbot représente un projet dont la concrétisation peut apporter son lot d’avantages au département webmarketing d’une entreprise. La création d’un chatbot se déroule en plusieurs étapes essentielles.

L’identification des principaux scénarios conversationnels 

Déterminer le périmètre fonctionnel à cibler est essentiel lors de la création d’un chatbot. Il faudra notamment faire une analyse de tous les besoins possibles et dresser les principaux scénarios conversationnels. Pour cela, prendre en considération les données de relation client existantes est une initiative importante.

Le paramétrage de la couche de traitement du langage

Cette étape se traduit par le paramétrage des intentions (questions) auxquelles l’agent conversationnel que sera le chatbot devra pouvoir répondre. Des requêtes devront notamment être ajoutées en fonction des services proposés par l’entreprise. En parallèle à cette action, les entités ou critères devront également être configurés afin de qualifier les intentions.

Don d’une personnalité au robot

Des éléments de personnalité seront intégrés à la logique conversationnelle afin de rendre crédible l’intelligence artificielle du robot. Cela rendra plus naturelle l’interaction de l’utilisateur avec le logiciel. Pour parvenir à cette personnalisation du chatbot, une cinquantaine d’items périphériques devront être intégrés.

Ne pas cesser d’enrichir son IA, une fois le bot en production

Le robot qui aura été créé devra être entraîné afin de renforcer ses capacités en vue d’affronter une situation réelle. Il ne faudrait pas non plus oublier d’enrichir l’intelligence artificielle du robot pour pouvoir faire les ajustements nécessaires.