Mediphone Teleservices
Le blog
de Médiphone Téléservices

Comme Google en son temps est devenu Alphabet, le groupe Facebook change de nom et est devenu « Meta ». Son objectif est que ses produits futurs, tels que le métavers et la montre connectée, n’évoluent pas sous l’ombre de Facebook. Pour apporter plus de visibilité sur le sujet, ce billet vous propose de découvrir les explications du fondateur du groupe concernant ce changement de nom.

Facebook devient désormais « Meta »

C’est lors de sa conférence virtuelle du 28 octobre 2021 que Mark Zuckeberg, le cofondateur du groupe Facebook, a énoncé le nom de Meta. Ainsi, la maison-mère du réseau social Facebook s’appelle désormais Meta. Un nom qui fait référence au futur projet géant du CEO du groupe : le metaverse. Mark Zuckeberg a plus précisément annoncé ce changement de nom au cours d’un événement virtuel intitulé « Facebook Connect ».

Il a indiqué qu’au fil du temps, il aimerait que le groupe soit vu comme une entreprise de metaverse. Ainsi, les utilisateurs penseront d’abord au metaverse avant de penser à Facebook à chaque fois que le nom Meta sera évoqué. Toujours selon le CEO, l’objectif est de mettre en avant le métavers, son projet à venir. Néanmoins, l’appellation des réseaux sociaux restera inchangée. Le nom Meta sera donc l’appellation de la structure qui recouvre toutes les activités de la firme, qu’il s’agisse des réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram, de WhatsApp ou encore des lunettes connectées.

Comprendre le choix du nom « Meta »

Le nouveau nom du groupe FACEBOOK, Meta, a pour objectif de mettre en avant le métavers. Le métavers est en fait une contraction de « meta » qui signifie « au-delà » en grec ancien ; ainsi que de « univers ». Selon Mark Zuckerberg, le métavers représente l’avenir de l’Internet. En effet, après les téléphones portables et les ordinateurs, auxquels le public aura accès pour interagir, se divertir ou travailler, le métavers leur propose de faire les mêmes choses à travers les nouvelles technologies, telles que les lunettes de réalité augmentée, les casques de réalité virtuelle…

Concrètement, Meta se veut rappeler le concept de métavers qui consiste à la transposition de l’univers réel dans le virtuel, un concept pour lequel Facebook s’investit grandement ces derniers mois. Toujours selon le CEO de Meta, ce projet est censé toucher un milliard de personnes. Néanmoins, l’annonce du remplacement du nom de Facebook pour Meta intervient alors que l’entreprise fait face à de multiples accusations.

Une nouvelle dénomination pour faire oublier le présent

Le remplacement du nom de Facebook pour Meta et parler des projets d’avenir tombe à pic alors que le groupe est dans le sillage des tourments engendrés par les révélations de la lanceuse d’alerte Frances Haugen et le dévoilement des Facebook Files. Ces derniers sont des documents dénonçant la façon dont l’entreprise américaine a ignoré des rapports internes et des avertissements sur les dommages créés par le réseau social à travers le monde, en particulier sur les adolescents. 

En effet, depuis la publication des documents internes compromettants et l’audition de cette ancienne employée devant le Congrès américain, l’image du géant des réseaux sociaux est mise à mal. Les effets se ressentent sur de multiples plans, notamment au niveau de la bourse où son cours a chuté. On peut donc croire que c’est en se drapant dans ce nouveau voile de Meta que le CEO de la firme cherche à faire oublier ces incidents.

Quoi qu’il en soit, il faut savoir qu’en misant sur le métavers, Facebook, actuellement Meta, se projette également dans l’avenir et envisage d’être le principal acteur de cet univers virtuel. Pour ce qui est du présent, la firme commence également à multiplier les accessoires connectés, si l’on ne citait que la paire de lunettes réalisée en collaboration avec Ray-Ban ou encore la nouvelle montre connectée estampillée Meta qui devrait sortir prochainement.