Mediphone Teleservices
Le blog
de Médiphone Téléservices

Une startup est une entreprise, mais une entreprise n’est pas forcément une startup. Voilà bien des termes qui méritent d’être explicités de nos jours. En entendant ces mots, on dirait qu’ils signifient la même chose. Or, bon nombre de personnes ignorent jusqu’à aujourd’hui qu’ils présentent de grandes différences. Bien qu’au premier abord, connaître ces dissimilitudes peut être inutile, il est réellement important d’en savoir les fondements pour ceux qui veulent développer leur business. Ci-après quelques points clés caractérisant chaque concept pour en savoir plus.

La startup : fondement et fonctionnement

La startup est un terme d’origine américaine. Il est souvent traduit par « jeune pousse ». Ce qui laisse comprendre une idée de nouveauté. Justement, cette explication mène vers le sens qu’une startup est un élément qui va croître. Techniquement parlant, une startup est une entreprise qui a été nouvellement créée. Souvent, elle se base sur les nouvelles technologies et elle serait en mesure de croître rapidement.

L’objectif principal de cette entreprise est notamment la recherche d’un « business model ». Il s’agit pour elle de transformer une idée en entreprise. Elle doit créer de la valeur et trouver une nouvelle prestation de service à rendre.

Souvent, elle est liée à la notion de risque sachant qu’elle croît dans un environnement incertain ou encore sur un nouveau marché. En fait, elle débute par une étape d’exploration. En réalité, il est facile de reconnaître une startup. Elle crée ou utilise souvent la technologie nouvelle. Elle opte pour une organisation temporaire. Encore, elle nécessite un financement massif pour assurer son développement.

Pour créer une startup, il faudra passer par plusieurs étapes clés :

  • Adopter une idée unique et évaluer le marché ;
  • Établir un business plan pour convaincre les investisseurs d’accompagner le projet ;
  • Trouver un moyen de financement : subventions, levée de fonds, crowdfunding ou prêt bancaire ;
  • Choisir une forme juridique et sociale.

Une entreprise : principes et modèles économiques

De son côté, une entreprise est une organisation qui a pour rôle de concevoir, de fabriquer et de vendre des produits ou des services. Contrairement à une startup, elle est déjà bien établie. Elle dispose préalablement d’un modèle économique particulier. Il lui reste à l’exécuter pour assurer son développement.

 En général, une entreprise a au préalable une parfaite connaissance de ses produits, ses fournisseurs et ses distributeurs. Il en est de même pour sa chaîne de distribution et ses modes de production ainsi que la sensibilité au prix de ses clients. À partir de ces différents points, elle pourra établir un champ d’action plus efficace pour garantir le bon développement de son moteur de production au quotidien. Pour dire qu’elle sait exactement ce qu’il doit être exécuté pour faire avancer les choses ! Chaque poste clé d’une entreprise adopte chacun des stratégies performantes pour maintenir la cadence, notamment l’équipe commerciale, les collaborateurs au service marketing, les salariés chargés de la production… Elle se base sur le principe de réagir selon son modèle économique.

Avec l’évolution du marché dans différents secteurs d’activité actuels, la plupart des entreprises apportent des éléments d’innovation à leur business. Ce changement s’applique souvent sur les moyens de production. Pour être plus précis, le but est surtout de rendre l’appareil productif moins coûteux et plus efficace. Les modifications ne touchent pas sur les produits à proprement parler, surtout si ceux-ci existent déjà et génèrent un excellent retour sur investissement.

En définitive, une startup est encore à la phase de recherche d’un business model tandis qu’une entreprise applique déjà un business model. La startup cherche encore à se faire connaître, à avoir ses premiers clients, à les fidéliser et à trouver de meilleures ressources financières. De son côté, une entreprise souhaite optimiser ses revenus, à élargir sa clientèle cible, à augmenter ses parts de marché et à améliorer son image de marque.