Mediphone Teleservices
Le blog
de Médiphone Téléservices

Un parc informatique inclut l’aménagement du matériel informatique et les logiciels d’une entreprise. Il s’applique notamment aux ordinateurs, serveurs, périphériques divers, Cloud, applications, appareils mobiles, données diverses… Sa gestion consiste principalement à assurer l’entretien, le développement et l’optimisation de toutes les ressources informatiques de l’entreprise. Force est ainsi d’admettre qu’il s’agit d’une infrastructure complexe. Justement, considéré comme l’un des piliers du développement global d’une entreprise, il faut envisager une mise à jour régulière du parc informatique. Quels sont les avantages de le faire, comment la réaliser ?

Les principaux avantages d’effectuer la mise à jour de son parc informatique

L’univers informatique évolue grandement. Il est donc essentiel que le parc informatique s’adapte avec les avancées des nouvelles technologies. Le but de ce renouvellement pour l’entreprise est surtout de maintenir la performance et de répondre aux besoins de la clientèle. L’optimisation de son infrastructure est essentielle, car cet aspect peut être ressenti dans la qualité du travail et la productivité.

Selon les cas, il peut être nécessaire d’investir dans l’achat de nouveaux matériels et de logiciels. Mais il s’agit d’un investissement rentable sur le long terme. Déjà, les collaborateurs de l’entreprise travailleront au quotidien avec du matériel performant. Les bénéfices peuvent aussi être ressentis en matière de maintenance informatique et d’économie d’énergie.

En règle générale, les équipements innovants, c’est-à-dire mis à jour, sont plus fiables. D’autant plus que souvent, ils consomment moins. Ce qui explique les intérêts en ce qui concerne la sécurité et la protection des données. C’est l’assurance d’une performance au quotidien pour les différents pôles de l’entreprise.

Les méthodes efficaces pour une meilleure optimisation d’un parc informatique

Force est d’admettre qu’un parc informatique doit être optimisé. C’est un réel enjeu stratégique pour les entreprises, quelle que soit leur taille. Cette opération permet notamment de réduire les coûts associés à l’informatique, les performances globales et la productivité de la société. Pour y arriver, il est possible de mettre en œuvre plusieurs méthodes bien efficaces.

Effectuer un audit complet

L’optimisation d’un parc informatique demande une connaissance parfaite de son infrastructure. Il est en effet important de réaliser un inventaire complet. Un audit permet de détecter les solutions superflues et les équipements manquants ou défectueux.

L’idéal serait notamment d’effectuer l’analyse de son SI (système informatique) pour une optimisation optimale. Cette opération peut être déléguée à un prestataire en infogérance du parc informatique s’il s’avère nécessaire. Il est en mesure de proposer les meilleures solutions selon les futures évolutions de l’entreprise et son secteur d’activité.

Homogénéiser le parc informatique

Il est souvent compliqué d’apporter une harmonie parfaite des équipements informatiques de différentes natures. Dans une société, les tablettes, les serveurs, les postes de travail, les Smartphones peuvent être employés sous différents systèmes d’exploitation (OS).

Or, il faudra qu’ils travaillent de concert. Idéalement, ils doivent être mis en place avec le même système d’exploitation. Cette option permet d’éviter particulièrement les conflits logiciels. Mais c’est aussi une très bonne solution pour faciliter les mises à jour pour l’ensemble de son infrastructure.

Bien qu’il s’agisse d’une solution simple, l’entreprise doit veiller à ce que chaque collaborateur dispose d’outils informatiques adaptés à chaque mission et usage, mais aussi à tous les besoins au quotidien. Encore, cette optimisation ne doit pas être une barrière aux performances des employés avec des outils difficiles à utiliser.

Établir un système de monitoring

Un système de monitoring permet spécialement de superviser et d’analyser les activités de son infrastructure informatique en temps réel. Encore, il facilite la détection d’une activité inhabituelle associée à une tentation d’intrusion ou un piratage par exemple. C’est aussi une solution efficace pour mesurer précisément l’activité des différents éléments du parc. Ce qui permet de détecter les points faibles de son SI et optimiser le parc en fonction des données.

Utiliser un serveur externalisé

Le serveur d’entreprise est le cœur même du système informatique. Il donne lieu à l’échange d’informations entre les équipes de collaborateurs et garantit le stockage ou les sauvegardes des données. Il doit en effet répondre aux besoins réels de l’entreprise. Il est en l’occurrence possible d’opter pour un centre de données (data center) en interne.

Sinon, il existe également une autre solution en choisissant l’externalisation du stockage des données grâce à des fournisseurs de data center sécurisés. Un serveur externalisé reste un moyen d’obtenir un espace de stockage évolutif et modulable. En sus, cela représente aussi un intérêt économique en réduisant les coûts de fonctionnement (local, consommation énergétique, refroidissement, etc.).